05/07/2008

La sortie et après ...

Bonjour à tous,

Ca fait bizarre de ne plus poster de note alors qu'il y a tant à dire. Mais comme vous le savez, Clément occupe une grande partie de notre temps. Avec se qui reste, on se repose. Car ce ne fut pas si facile que ça de rentrer avec notre petit gars. En effet, le jour de sa sortie, le temps n'était pas très clément (il fallait bien la faire une fois), il tombait des cordes. Nous avons dû garer la voiture sous le car-port des urgences de l'hôpital afin de transférer notre petit bout de la poussette à la voiture sans qu'il ne se noie. Mais ce n'est pas tout, il a tellement plu qu'à Comblain le bassin d'orage a débordé entraînant avec lui des tonnes de boues et de déchets de toutes sorte. Le centre du village était bouché et l'eau alimentaire est devenue impropre à la consommation (on ne pouvait même pas prendre un bain). Or, un bébé, même s'il est très souvent au sein, a besoin de beaucoup d'eau. Du coup le lendemain, me voici obligé de faire la queue avec les autres ménages, comme pendant la guerre, pour avoir droit à mes 10 litres d'eau potable. Nos débuts auraient pu être plus faciles. Heureusement, après une journée de camping à la maison, tout s'arrangea et nous avons pu recommencer à utiliser l'eau du robinet. Si la journée a été mouvementée, je dois dire que la nuit ne fut pas toujours de tout repos. Pourtant, Clément a la chance de dormir avec un monitoring. Ce dernier nous prévient en cas d'apnée ou autre problème. Or, durant la nuit du retour, un signal saccadé et strident nous a sorti de notre sommeil. « Le monitoring sonne » me crie Marie. Nous sautons rapidement hors de notre lit et une fois arrivés sur le palier, on constate que ce signal correspondait à la fin du mode cuisson de la machine à pain. Soulagés mais stressés, nous passons jeter un petit coup d'œil dans la chambre de notre bonhomme pour constater qu'il dormait tranquillement (lui !).

Bref nous n'avons pas à nous plaindre tant nos journées sont animées et pleines d'imprévus. Hier encore, une troupe de 23 scouts flamands sont venus nous demander s'ils pouvaient occuper la grange pour la nuit. Alors quand vous êtes « un vieux scout nostalgique » comme le disait si bien Laurent, ça ne se refuse pas. Voilà comment avec marraine-Sophie et Laurent, nous nous sommes replongés, le temps d'une soirée, dans le monde des mouvements de jeunesse à préparer la totemisation de deux de nos invités. Pendant ce temps, notre petit homme et sa maman faisaient de doux rêves.

Je dois quant même dire que je ne trouverai pas du tout la vie si « facile » si je devais travailler en même temps. Avoir un bébé à la maison, c'est un temps pleins. Surtout avec ces nombreux médicaments à lui donner.  Finalement, je ne suis pas mécontent qu'il arrive seulement maintenant ... on peut vraiment en profiter.

Bonne journée à tous et n'oubliez pas de nous envoyer vos photos. J'insiste sur le fait que TOUT LE MONDE doit participer. Alors ne faites pas vos timides et envoyez les nous à francois.gochel@hebp.be ça nous fera plaisir.

13:46 Écrit par Marie et Fran dans Notre actualité | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Merci Bonjour à vous trois et en particulier à Clément à qui je souhaite la bienvenue en Ourthe-Amblève.
Vivement que tu sois assez grand pour participer à toutes les chouettes activités que j'organise à l'Escale...Mais, avant cela ,j'espère te voir aux stages sportifs et il ne faut que 3 ans pour y participer!!!
Quand tu verras ton papa et en particulier ta maman Marie, j'aimerai que tu les remercies du SUPER faire-part que j'ai reçu (à l'Escale où je n'ai pas souvent de courrier aussi sympa que l'annonce de ton retour sur le cheval ... Bayard)
Dans l'attente et au plaisir de te rencontrer et de te présenter mes super jumelles Lucie et Valentine ( qui ont connu une certaine salle à Rocourt dont elles se sont évadées elles aussi ) je te fais de gros bisous très affectueux.
Encore une fois bienvenue et bien le bonjour à tes Parents.
DOminique

Écrit par : Dominique Ryckewaert | 07/07/2008

Les commentaires sont fermés.