30/06/2008

Dimanche 29 juin

Episode IV : Une nuit ...

Hier lors de la rédaction de la note précédente, j'étais loin d'imaginer la tête que j'aurai le lendemain matin au réveil de notre petit homme. J'étais mort crevé ! Bon, c'est vrai, vu que c'était notre première journée avec Clément nous avons dû nous organiser et nous avons donc « perdu » beaucoup de temps. De plus, étant chargé du biberon du soir, j'ai voulu assurer et savourer ce moment particulier entre hommes. Résultat des courses, il était 3h30 du matin quand je me suis finalement couché. J'ai bien dit « couché », pas endormi car notre petite grenouille comme tout ancien prématuré fait ENORMEMENT de bruit en dormant (lui !). Grognements, petits cris ainsi que de nombreux mouvements sont venus rythmer ma (trop) courte nuit. Heureusement que la tétée de 5h était prise en charge par Marie, me suis-je dit dans mon lit. Malheureusement notre bonhomme a choisi ce moment pour travailler ses vocalises et aiguiser ses cris de colère ... . Ceux qui me connaissent, savent que d'habitude, j'écoute l'ensemble des petits bruits de la nuit mais ici comment voulez vous ne pas entendre un petit garçon qui manifeste bruyamment sa faim et ses autres problèmes d'hygiène. Comme Marie, je n'ai que très peu fermé l'œil de la nuit.

Le lendemain, après avoir tenté d'inculquer la notion de grasse matinée à notre fils, nous avons décidé de faire une petite ballade dans le village. Même s'il nous a fallu presque autant de temps pour préparer Clément que pour faire notre petite sortie, elle n'en fut pas moins délectable. Le soleil et cette nature que nous n'avions plus eu le temps de fréquenter depuis ces longs mois nous ont fait un bien fou. Même Clément semble avoir apprécié car il s'est laissé bercer jusqu'au repas du soir. (Si j'avais su ça avant, j'aurais fait une ballade nocturne). Mais l'apothéose du week-end reste pour moi ce long moment où Clément est resté endormi dans mes bras durant la finale de l'Euro. C'était très agréable de le sentir se blottir contre moi. Marie a d'ailleurs pris une photo afin que vous puissiez en juger par vous même. DSCN7035

Maintenant Clément est dans son lit et j'espère qu'il rêve à l'ensemble des minutes vécues à Géromont car demain, il retournera à l'hôpital pour qu'on lui administre ses vaccins. Ce ne sera que 48 heures plus tard qu'il pourra (si tout va bien) retrouver le chemin de sa maison et recommencer à vivre avec nous. Même si cette séparation risque d'être difficile à vivre, nous savons que le meilleur reste à venir ... et qu'il est proche.

D'ici là, bonne nuit à tous,

01:03 Écrit par Marie et Fran dans Notre actualité | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

et dire que vous êtes là tous les trois,
Je suis heureuse pour vous
demain, aujourd'hui, votre grenouille vat retrouver ses infirmières préférées pour avoir une petite série de vaccin, et pour leurs faire (je l'espère) ses adieux dignement ce sera a coup sure un pincement au coeur de chacun
bonne journée

Écrit par : mamido | 30/06/2008

Enfin libre (oui oui, les vaccins, ça compte pô [presque]). On pense fort à vous. Que la vie commence !
A bientôt.

Écrit par : Pascal & Marina | 30/06/2008

Les commentaires sont fermés.