03/06/2008

Lundi 2 juin

Ce fut une longue journée pour moi ce lundi 2 juin. Tout d'abord j'ai dû me rendre à Bastogne pour y faire passer mes examens. Et plus la journée avançait plus le ciel se noircissait, annonçait-il une mauvaise nouvelle ? A la fin de mes oraux, n'ayant pas reçu la moindre information de la salle 40, je me suis jeté sur le téléphone en espérant que tout se passait bien pour notre petit homme. Après une brève attente, Marie me confirma que tout roulait et que Clément avait la visite de marraine. Il est vrai que rien d'important n'était prévu ce lundi mais pourtant, je sentais bien qu'il allait se passer quelque chose... Bref c'est soulagé que je pris la route en direction de l'hôpital. Mais le déluge était une nouvelle fois au rendez-vous ! Comme jeudi dernier, mon voyage s'est vite transformé en épopée. Trombes d'eau, aquaplanning et fatigue sont venus animer mon retour sur les hauteurs de Liège. A croire qu'on voulait m'empêcher de retrouver ma petite famille ... et pourtant, trempé comme un canard, j'ai fini par y arriver.

Alors que les infirmières me dévisageaient ( ajoutant un petit : « il pleut dehors ? ») j'ai rapidement constaté que tout était en ordre. Clément allait bien même s'il n'avait pas pris de poids et avait été relativement calme pendant la nuit. Il n'y avait vraiment rien à signaler.

C'est après la tétée de 20h que ça c'est un peu emballé. Quand une infirmière de la réa est venue trouver ses collègues du middle care en disant : « Avez-vous de la place pour une nouvelle couveuse ? » et qu'elles ont répondu « On peut pousser Clément ». C'est à ce moment là que le temps s'est arrêté ... On allait être promu et retrouver notre ami Léandro en Pré-sortie. Mamydo et bon papa qui nous avaient rejoint pour prendre des nouvelles de notre petite grenouille n'en croyaient pas leurs oreilles. Leur petit fils se rapprochait encore un peu plus de la sortie. Sans attendre, les infirmières se sont mises en action et ont commencé à préparer le transfert pour l'autre chambre. 5 min plus tard, Clément avait intégré la dernière salle du service, celle près de la sortie. 

Alors même si notre présence en pré-sortie est essentiellement due à la venue d'un enfant « de trop » dans le middle care. Je pense que ce passage va nous faire beaucoup de bien. Ca faisait trop longtemps que nous passions notre tour, sans parler du départ de nos deux amis mercredi dernier (pour ce même local) qui n'avait rien arrangé. Aujourd'hui nous rejoignons cet espace tant convoité, ce purgatoire avant la liberté ... espérons que nous n'ayons pas à y rester trop longtemps.

00:35 Écrit par Marie et Fran dans Notre actualité | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Super génial ! Je suis bien contente pour vous que Clément se rapproche de la sortie... Plus que quelques jours...

Écrit par : Céline | 03/06/2008

Les commentaires sont fermés.