08/05/2008

Jeudi 8 mai

« Trois pas en avant,

Trois pas en arrière,

Trois pas sur le coté,

Trois pas de l'autre coté... » le retour ;

Gros coup dur pour le moral aujourd'hui avec tout d'abord une permutation de couveuse-lit. Notre homme quitte son n°15 pour la place n°20. Maintenant, le petit lit de Clément se trouve loin des fenêtres, près du micro-onde Mécontent, pour laisser l'espace à une nouvelle couveuse et pour s'écarter de son petit voisin atteint d'un adénovirus qui se traduit par une sorte de gastro-entérite. (Pourvu que Clément ne l'ait déjà pas attrapé...) Malgré le fait que cette nouvelle place ne soit pas fort agréable, il faut admettre qu'on s'est rapproché de la table à langer et de l'évier où on pourra lui faire prendre nous-même son bain dans les prochains jours...

Ensuite, en raison des mauvais résultats de ses deux derniers pH, Clément a été remis sous Cpap. Nous vivons ce changement comme une grosse déception car il efface les belles progressions de ces derniers temps. Notre petit bout a un niveau de CO2 beaucoup trop élevé et doit recevoir une aide extérieure pour bien respirer. Ce retour en arrière se répercute également sur le comportement de notre grenouille qui s'est détérioré. Si vous vous souvenez des épisodes de grosses colères avant qu'on ne lui mette les lunettes de respiration, et bien vous avez en tête une bien pâle copie du numéro d'aujourd'hui. Pendant près de 3 heures, Clément a hurlé, pleuré, s'est tendu comme une planche. Il a tenté d'arracher, sondes, tubes et tout le matériel qui l'entourait et j'en passe et des meilleurs. L'effet bénéfique tant attendu par le médecin était dès lors à oublier. Bref, après avoir tenté de calmer Clément par tous les moyens possibles et imaginables, l'infirmière a été rechercher le médecin qui n'a pu que constater le... désastre. Un Clément surexcité, complètement crevé des efforts fournis à râler et pas prêt à se calmer...  Après longues discussions et mures réflexions, celui-ci a proposé à l'infirmière de le remettre sous lunette mais avec un apport significatif d'air pour ses poumons. Peu après ce nouveau changement, c'est un autre Clément que nous avions dans les bras, avec les yeux hors de la tête de fatigue mais grands ouverts pour être sure que la méchante Cpap ne lui soit pas remise sur le nez... Finalement, sur le point de s'endormir, nous avons remis notre pauv' chti bou dans son lit avec tutute et Ane Paco en guise de réconfort... A l'heure ou nous écrivons, Clément a eu un autre pH qui s'est révélé meilleur et les infirmière ont décidé de juste lui donner son lait par sonde gastrique et de sauter ses soins pour lui permettre  de récupérer de cette après-midi exécrable.

Que plus personne ne me dise « petit enfant petit soucis... » je crois que je pourrai le mordre !    

Ce soir, c'est physiquement et moralement fatigués que nous vous souhaitons une bonne nuit calme et apaisante...

23:24 Écrit par Marie et Fran dans Notre actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.