17/04/2008

Jeudi 17 avril

La découverte la plus importante du XVIIIe siècle est probablement celle d'un médecin de campagne anglais, Edward Jenner (1749-1823). Il constate que les fermières, en contact régulier avec le virus de la variole bovine, la vaccine (du latin ‘vacca', vache), ne contractent jamais la variole. Se basant sur cette observation, il poursuit ses expérimentations et prouve, en 1796, que le pus de la vaccine introduit par scarification (incision superficielle de la peau) dans l'organisme humain le protège de la variole. Si la technique n'est probablement pas neuve, le principe est fondamental : Jenner énonce le principe de l'atténuation des germes par passage d'une espèce animale à une autre. La vaccination est née. Elle connaît un succès retentissant en Europe continentale avec l'organisation de grandes campagnes de vaccination.

Non, vous ne vous êtes pas trompés de site... cette petite introduction historique pour vous annoncer que Clément va bien ! Il a pris approximativement 30 gr et a reçu aujourd'hui ses premiers vaccins ! Evidemment, cela nous semble toujours trop tôt mais dans sa pré-crèche de la Citadelle, il faut mieux le protéger. L'avantage me direz-vous, c'est qu'il sera surveillé en permanence contre les risques d'effets secondaires éventuels (souvent une petite fièvre)... Pour le consoler de cette double piqûre peu agréable, il a bien entendu passé un long moment a se faire câliner dans les bras de sa maman. Effet magique garanti !

Alors bonne nuit petit Clément et ne t'agite pas trop.   

23:48 Écrit par Marie et Fran dans Notre actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.